2005, que nous réserves-tu?

Non, je n’étais pas mort. Juste occupé par la période des Fêtes.

Ce début d’année nous force à réfléchir à ce qui risque de se produire en 2005. Déjà, la fin de 2004 nous a prouvé que la nature pouvait être meurtrière sans notre aide. Les humains sont capables de s’autodétruire, la nature aussi peut détruire. Espérons que tous ceux qui essaient de préserver notre petite planète seront davantage écouté en 2005.

Dans le domaine du libre, souhaitons que Linux réussira à s’implanter davantage sur les « desktop » et que Creative Commons incitera de plus en plus de gens à partager le fruit de leurs efforts.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre, Divers, Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *