300 000 km… c’est possible !

Jamais je n’aurais crû, il y a quelques années, pouvoir conserver une auto au-delà de 300 000 km.  Et bien, je viens de le faire.  302 000 km au compteur au moment où j’écris ces lignes et probablement plus de 325 000 km quand je l’abandonnerai pour une plus jeune 😉  Une Ford Focus familiale 2000, achetée d’occasion en 2002 à 42 000 km.  Double économie!

Le préposé au service technique chez mon concessionnaire croyait que je blaguais quand je lui disais que s’il m’aidait à la mener à 300 000 km, je lui payais la bouteille de mousseux.  Quelle ne fut pas sa surprise de me voir arriver avec ma bouteille.

Voici la photo de la remise de la bouteille.

Remise d'une bouteille de mousseux à Jonathan pour le remercier des 300 000 km

Merci Jonathan de m'avoir aidé à me rendre à 300 000 km


Pour en faire autant, un seul conseil : entretien, entretien, entretien.  Ça coûte un peu plus cher sur le coup mais ça rapporte sur le long terme.  Et pour un entretien efficace, le concessionnaire, malgré ses prix, n’est pss toujours le plus mauvais choix.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 300 000 km… c’est possible !

  1. Soleil dit :

    Wow! Impressionnant pour une Ford, mon cher oncle! J’espère me rendre aussi loin avec ma Mazda 3…

  2. Anthony dit :

    Ma Ford Focus SE 2001, je l’ai acheté alors qu’elle avait 168 000 km, elle est rendue à 229 000 km et elle roule encore comme une neuve, elle démarre au quart de tour, le moteur ne prend pas d’huile et ne prend pas une goutte de prestone. Depuis que je l’ai, le moteur est entretenu avec la Valvoline Synpower Full Synthetique (5W-40).

    Le moteur est évidemment d’origine, la transmission aussi. Aucune réparation dessus, sauf la timing belt lorsque la voiture avait 190 000 km, elle était sur le point de fendre, donc j’ai passé proche de faire sauter le moteur (si la timing belt avait lâchée). Mon filtre à essence à été changé à 223 000 km, alors qu’il a complètement bouché sur l’autoroute 40, donc je suis resté stallé sur le bord de l’autoroute. En arrivant au garage, plus rien…. J’ai battu le char le soir suivant afin de reproduire la panne, sans succès. Une fois le filtre enlevé, le mécanicien à constaté qu’il était bouché à 90% et un liquide noir sortait du filtre. sans compter qu’il était d’origine ! Quelle fut ma surprise ! Sinon, comme bris, j’ai eu le coil lorsque le véhicule avait 200000 km, j’ai changé mes bougies, 2 tailrods. Là, 4 bushings sont finis, donc j’en ai pour 300$ en réparations, mais tout ça pour dire que j’ai été chanceux avec ma Focus.

    Ceci dit, elle consomme beaucoup d’essence je trouve, je fais 425 km sur autoroute avec un plein ! Mais le moteur est très réactif, été comme hiver, aucune hésitation du moteur, l’huile, je vérifie souvent, mais jamais une goutte en moins ou presque, après 6000 km (sur synthetique) il en manque parfois un peu, mais rien d’alarmant. Prestone, ça descend pas d’une goutte. Bref, j’espère atteindre le 300000 km un jour avec le char, même si je vais sûrement le vendre cet automne pour m’acheter une Mazda 3, mais le futur acheteur n’aura pas un citron pour le prix qu’il paiera 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *