C'est pire que je pensais

On se doute tous que les textes des licences que l’on ne lit jamais n’ont pas d’importance et qu’on peut cliquer « j’accepte » sans remords.

Détrompez-vous ! Ce texte est un peu technique mais très très éloquent.

Profitez-en pour aller lire ou relire Free culture de Laurence Lessig. Et pourquoi pas ce billet

Ce contenu a été publié dans Culture libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.