C'est pire que je pensais

On se doute tous que les textes des licences que l’on ne lit jamais n’ont pas d’importance et qu’on peut cliquer « j’accepte » sans remords.

Détrompez-vous ! Ce texte est un peu technique mais très très éloquent.

Profitez-en pour aller lire ou relire Free culture de Laurence Lessig. Et pourquoi pas ce billet

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *