ClicSÉQUR mon cul…

« Voilà, j’ai ventilé un peu ma frustration. Me reste à tout recommencer… pour obtenir la permission d’aller lire le courriel que le ministère du Revenu m’a envoyé sur son site. Ou à leur demander de me contacter par la poste. »

Voilà comment je terminais mon dernier billet. J’ai demandé par courriel qu’on m’envoie par courrier postal la note (probablement mon avis de cotisation corrigé) qu’on a déposé, dit-on, dans mon dossier de Revenu Québec. Or, on me répond qu’il faudrait téléphoner pour demander cela au ministère du Revenu. J’appelle… du bureau… on me dit dans l’enregistrement du départ qu’il me faut un paquet de document en main qui sont bien sûr à la maison. Je renonce.

Je me dis qu’avec un peu de patience, je pourrai reprendre POUR LA 3E FOIS, un numéro ClicSÉQUR pour enfin accéder à mon dossier. Erreur… Pour s’inscrire, il me faut le dernier avis de cotisation qu’on m’a envoyé… Ils sont tous dans mon dossier informatique à Revenu Québec. Et pour y accéder, il me faut justement ce foutu numéro. Le cercle vicieux parfait. Notez que j’ai conservé les anciens ID et mot de passe qu’on me refuse systématiquement sur le site. Paraît qu’il faut y aller souvent pour ne pas perdre son authentification.

Au passage, j’ai consulté l’aide de ClicSÉQUR… Un vrai fouillis. Un système d’une complexité incroyable. Il n’y a pas qu’un seul ClicSÉQUR mais plusieurs. Il faut tenir compte du ministère avec lequel on veut faire affaire. J’ai pas eu le courage de tout lire cela.

C’est ainsi que notre gouvernement communique avec ses gouvernés. Pourtant… je possède des ordinateurs depuis 1981 et je fus parmi les premiers à s’abonner à Internet et aux services bancaires informatisés.

Si c’est simple et que je suis le seul à ne pas comprendre, n’hésitez à me le dire. Il se peut que je devienne gâteux.

Vous pouvez inscrire vos propres démêlées avec notre gouvernement en ligne en commentaire. Je me ferai un plaisir de les approuver.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à ClicSÉQUR mon cul…

  1. Gilbert Dion dit :

    C’est aussi, sinon plus, moyen-âgeux au fédéral: tu dois leur demander de t’envoyer un NIP par la poste (oui, la poste, qui va t’obliger bientôt à te rendre aux casiers postaux au coin de la rue), qui n’est valable que pour l’Agence du revenu.

  2. cotteca dit :

    Peut-être moyen-âgeux mais au moins, une fois inscrit cela marche pour longtemps. Au Québec, ce sera la troisième fois que je dois me réinscrire parce que l’inscription précédente ne fonctionne plus.

  3. Élaine dit :

    Très d’accord, pour le provincial et pour le commentaire du fédéral aussi. Admettons que la simplicité est trop compliquée pour tous les types de ministères au Canada. Un exemple, l’ARC avec son merveilleux « mon dossier », avec lequel il est supposé être si facile de déclarer un changement d’adresse… mais comme M. Dion dit, à l’inscription, on répond que le « nip » essentiel pour y accéder te sera envoyé par la poste à l’adresse se trouvant dans leurs dossiers!! Alors, si tu es déjà déménagé, ce sera quelqu’un d’autre (le nouveau résidant de ton ancienne adresse) qui recevra cette lettre si confidentielle!!! Ça fait dur.. et puis pourquoi faut-il que Clicséqur expire après 2 ans?

  4. Jerome dit :

    ohhh…. oh que ça fait du bien de lire ce billet. Je suis TELLEMENT frustré contre ce système d’authentification ridicule! C’est la troisième fois que je dois me taper le cercle vicieux par lequel j’essaie de m’inscrire pour aller chercher mon avis de cotisation pour finalement réaliser que j’ai besoin de l’avis de cotisation pour m’inscrire 🙁 🙁 🙁

    alors il faut aller en personne chercher le numéro qui figure sur ledit avis.

    Ça rend ce service complètement inutile!

    rhaaaaaaaa

  5. DD dit :

    Tu as totalement raison. C’est bien beau la sécurité, mais quand tu as besoin d’accéder à des informations de manière urgente alors qu’il faut des informations qu’on ne garde par sur soi, ou encore qu’on regarde une fois par année…ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur. Pour mon numero de cotisation, j’ai téléphoné et on m’a envoyé un email sécurisé….apres 48heures… BREF ! Fuck Cliqsécur!

  6. bachir dit :

    Completement d’accord avec la frustation que ca cause. Ca fait plus d’une heure que j’essai de trouver une page pour acceder au service et je ne reussi pas. Et apres je ne sais pas qu’est ce que je vais trouver.
    Est ce qu’au moins quelqu’un de responsable chez eux est entrain de lire nos commentaires?

  7. céramique carô dit :

    sommes nous obligés de s’inscrire à clicÉqur ?
    J’ai reçu leur courrier avec le code car je viens juste d’ouvrir une entreprise de réno spécialisé céramique.
    Mais j’avoue ne pas bien comprendre l’intérêt du truc
    Pouvez-vous m’éclairez ?
    Merci

  8. André Cotte dit :

    ClicSEQR a l’air d’être la porte d’entrée pour plusieurs services du gouvernement du Québec. N’ayant pas d’entreprise je ne sais comment cela fonctionne pour une entreprise. Pouvez aller questionner votre député, c’est son rôle de nous guider dans les services gouvernementaux.

  9. Roxane dit :

    Quelle merde effectivement!!!! Juste essayer de trouver le fucking link pour ouvrir ma session et y accéder c’est l’enfer!

  10. Michel Matteau dit :

    Un projet de rêve !

    Un seul trousseau, un seul mot de passe, une seule identification pour naviguer entre les portails des ministères du Québec. WOW ! Quelle bonne idée !

    Les programmeurs ont été grassement payés et ils ont livrés un cauchemar !!! ÇA NE FONCTIONNE PAS.

    Pour créer mon compte pour la cinquième fois, on me demande le # de l’Avis de cotisation. Mon # l sur mon dossier électronique calvaire! Je ne peut pas le voir, je n’y ai pas accès… Et, pour créer un nouveau compte, il faut le christ de # d’avis… Je ne reçois plus d’avis de cotisation papier depuis 3 ans. Génial comme solution!

    Qui sont les grands penseurs qui ont créer ce foutu système ? Qui a signer l’autorisation de paiement de milliers de $$$ aux programmeurs ?

    Je n’ai aucun problème à accéder aux autres sites, mais avec CLICSECUR là c’est l’enfer. J’abandonne… Je n’en peut plus de ce service de cul. Je retourne au papier aujourd’hui.

  11. André Cotte dit :

    Je compatis avec toi, Michel, j’ai aussi été obligé de me réinscrire souvent. Finalement, j’ai demandé de revenir au papier.Notre gouvernement se vante de son gouvernement en ligne. Pas en ligne, tout croche qu’il est son gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *