De Charybde en Scylla ou de Microsoft à Google

Microsoft est décrié par tout le milieu du logiciel libre. Ce monopole choque par son omniprésence et son désir de dominer l’informatique mondiale. D’un autre côté, les gens, y compris le milieu du logiciel libre, sont tolérants, sinon en admiration devant les réalisations de Google. Pourtant Google est devenu un empire aussi puissant que Microsoft.

Logo de gOSLa sortie récente d’un système d’exploitation basé sur Ubuntu et nommé gOS préfigure ce que pourrait devenir le « monopole » Google. En effet, gOS est une vitrine pour toutes les applications développées par Google. Elles s’y retrouvent toutes : barre d’outils, Picasa, Google Earth, Google doc, Blogger, etc. C’est hallucinant. Le Windows de base ne contient pas autant d’applications signées Microsoft.

Cet OS équipe déjà des ordinateurs vendus à 199 $ dans les Wal-Mart américains. gOS ne s’annonce pas comme une initiative directe de Google quoique le site est muet sur les origines du groupe nommé Thinkgos. Impossible de savoir si Google soutient ce projet en sous-main.

En politique on lance souvent des ballons d’essai, je ne serais pas surpris d’apprendre que c’est un ballon d’essai pour Google. Ce qui m’étonne le plus c’est de voir l’engouement de beaucoup d’adeptes du libre pour tout ce qui provient de Google. Firefox est financé à plus de 80 % par l’entente faite avec Google pour mettre le moteur de recherche comme page d’accueil par défaut dans le navigateur. On m’a même rapporté que certains seraient heureux qu’on propose à nos Commissions scolaires d’équiper leurs serveurs de toutes les applications Google et que cela serait quasi-suffisant pour l’intégration des TIC à l’école.

Bill Gates doit être jaloux. Un monopole finit toujours par agir en monopole et Google essaie de monopoliser le Web, le réveil sera brutal pour plusieurs. C’est pourquoi je fais un usage modéré de Google 😉

Regardez bien ce bureau du gOS… il préfigure peut-être l’avenir.

Le bureau du gOS

Ajout du 18 novembre 2007

Sur le site de Linux.com, on trouve un essai complet et commenté de gOS. Cela confirme qu’il pourrait avoir un certain succès.

Pour lire l’article, c’est ici.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre, Logiciel libre, Mondialisation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à De Charybde en Scylla ou de Microsoft à Google

  1. Ping : Carnet d’André » Blog Archive » Firefox se lance dans une promotion… discutée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *