eReader or not eReader?

Depuis une semaine les médias se sont donnés le mot pour aborder le dossier (comme ils disent) des livres numériques et des « liseuses » dédiées à ces livres.  Comme le Kindle d’Amazon  n’est pas encore disponible au Canada, cela donne de la visibilité à la liseuse de Sony, son principal concurrent.  D’autant plus que le premier libraire électronique du Québec, Archambault et son site Jelis.ca, en font la promotion pour leurs livres électroniques.

Le printemps dernier j’ai bien failli m’équiper d’une liseuse.  Une longue recherche sur ce qui existait à l’époque et sur l’offre en livres non affublés de mécanismes de protection (DRM) m’avait amené à utiliser le montant que je destinais à cet achat pour me procurer un netbook.  Je me suis donc acheté en lieu et place d’une liseuse, le Mini 9 de Dell.

Voilà que les reportages de cette semaine m’ont titillé à nouveau.  Je me dis que le temps est probablement venu de revoir ma décision, surtout que Noël s’en vient.  Clément Laberge est devenu l’incontournable du livre électronique au Québec et j’ai beaucoup de respect pour les opinions de Clément.

Je reprends mes critères du printemps pour vérifier si c’est enfin le temps de m’équiper.  Ce que je recherche dans une liseuse de livres se décline ainsi :

  • un prix raisonnable, moins de 300 $ et le plus près du 200 $ que possible;
  • la capacité de lire plusieurs formats, y compris le PDF, l’ePub et tout ce qui ressemble à un standard émergent.  Bref, de la liberté dans le choix des livres.
  • une taille d’écran raisonnable pour un type qui approche de l’âge de la retraite 😉
  • la possibilité de l’acheter pas trop loin de chez-moi (je n’aime pas les tracasseries douanières)

Avec ces critères, les nouvelles liseuses de Sony semblent se qualifier.  Pourtant j’hésite encore beaucoup.  Comme je ne veux pas devoir changer de modèle sitôt acheté.  Je me dis qu’il faut peut-être attendre les écrans couleur et un format libre et ouvert reconnu par la plupart des liseuses.  Bref, je vais encore attendre un peu.

Mais cette fois, j’ai ce qu’il faut pour expérimenter un peu la lecture de livres électroniques, mon petit netbook.  Il est sous Ubuntu, et je viens de réaliser qu’il y a au moins deux liseuses proposées en libre sous Linux, FBReader et Calibre.  J’en parlerai probablement dans une prochaine chronique.

Ma nouvelle liseuse de livres numériques ;-)

Ma nouvelle liseuse de livres numériques 😉

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre, Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *