Eric Raymond choisit son camp

Le milieu du logiciel libre est divisé, c’est le moins qu’on puisse dire, sur la nécessité de fournir des pilotes (drivers) propriétaires avec les distributions Linux les plus populaires.

J’ai déjà eu l’occasion de dire que je me rangeais dans le camp de ceux qui prétendent qu’il est important de livrer un OS qui fonctionne « au sortir de la boîte » si on veut recruter des adeptes de Linux parmi les non-techies (non-geeks).

Eric Raymond, co-fondateur de l’Open Source Initiative et auteur de La Cathédrale et le bazar vient de se ranger dans ce camp en acceptant de faire partie du Freespire Leadership Board.

La distribution Freespire, dérivée de Linspire, propose une distribution Linux gratuite qui comprend les pilotes propriétaires de plusieurs périphériques pour lesquels il n’existe pas encore de pilotes libres. De plus, on y retrouve des logiciels gratuits mais propriétaires comme QuickTime, RealPlayer, etc.

Si vous lisez la langue de Shakespeare vous aurez plus d’informations en lisant les articles en anglais de Wikipédia sur Eric Raymond et l’Open Source Initiative.

Tout en ne cautionnant pas toutes les idées d’Eric Raymond, surtout celle concernant les armes à feu, je crois que sa position sur l’inclusion de pilotes propriétaires dans les distributions Linux destinées au grand public est juste.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *