Guerre intestine à propos d'OOXML et d'ODF

Nous savions tous que Novell, propriétaire de Suse, avait signé une entente de collaboration avec Microsoft. Or, Novell emploie certains ténors du libre comme Miguel de Icaza, le fondateur du projet GNOME. Ce dernier ayant fait des remarques positives envers OOXML et la fondation GNOME ayant délégué quelqu’un à ECMA qui revise OOXML avant qu’il soit représenté à ISO, une querelle est née dans l’univers du libre.

Un groupe s’oppose à toute collaboration avec le format OOXML arguant qu’il ne faut utiliser que l’ODF, le format ISO reconnu, et l’autre trouve normal que le libre essaie d’apprendre à le connaître pour ne pas priver les usagers du libre de l’accès aux documents OOXML de Microsoft.

Une querelle que je découvre ce matin par le biais de cet article de Bruce Byfield dans Datamation.

Je balance entre les deux positions. D’un, je crois que les usagers du libre doivent pouvoir lire les formats répandus pour ne pas s’isoler, et de deux, je crains que Microsoft n’arrive à imposer (c’est bien le mot qui s’impose) son format à ISO.

Et vous qu’en pensez-vous?

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre, Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *