Habitudes de lecture – 1

Mon ami Gilles Jobin m’a poussé un peu à écrire davantage sur mon blogue, et je l’en remercie.  Je suppose qu’il faut juste se réserver du temps dans la semaine pour écrire un peu.  Cette fois, il s’interroge sur mes habitudes de lecture et sur ce que je lis.

Je suis toujours surpris de voir comment mes habitudes de lecture ont évolué au fil des ans.  Difficile d’expliquer pourquoi?  La vie tout simplement qui se déroule et nous change imperceptiblement.

De début du secondaire jusqu’à la bonne trentaine, j’étais un lecteur boulimique.  Je lisais tout le temps… ce qui explique peut-être mon peu de penchant pour le sport.  Ma mère me poussait souvent « à prendre l’air » comme elle disait.  Je lisais de tout, de la bande dessinée aux biographies, en passant par le roman, les ouvrages d’histoires (je fus prof d’histoire) et les théories du sous-développement (J’ai fait l’Afrique).  Bien sûr la proportion de romans a diminué avec l’âge mais curieusement je suis resté accro à la bande dessinée et au magazine Pilote jusque à la fin vingtaine.

J’ai commencé très jeune à acheter des livres.  Quand j’ai commencé à travailler, je me suis mis à acheter tellement que souvent j’avais dans ma bibliothèque des livres que je n’avais pas lu et que probablement je ne lirais jamais.  Le sujet m’intéressait un moment mais pas toujours assez pour en entreprendre la lecture.

Faut dire que j’ai le défaut de vouloir lire un livre du début à la fin sans en sauter une seule ligne.  Pas très commode pour lire des livres un peu rébarbatifs.  Cette habitude se transpose aussi dans les magazines et les revues.  Pas rare que puisse dire d’un magazine que je l’ai lu d’une couverture à l’autre.  Cette habitude n’a qu’un seul avantage, c’est celui de nous familiariser avec des sujets que nous n’aurions pas eu la curiosité d’aborder autrement.  Dans le moment, je lis le numéro spécial de Québec Science sur le 400e de Québec.  Je n’ai pas encore sauté une seule page,,,

Vers la fin de la vingtaine, le mariage et bientôt le premier enfant ont changé un peu mes habitudes de lecture.  Je fuyais les romans, sauf en vacances, car je ne sais pas m’arrêter quand j’en commence un.  Pas facile avec la conjointe et les enfants.  C’est à ce moment que j’ai commencé à lire davantage de magazines et de revues spécialisées.  Pendant ma période « apprentissage de la photo », c’est fou ce que j’ai lu comme magazine spécialisé en photo (en anglais la plupart du temps).  Cela n’a pas fait de moi un grand photographe, loin de là!  Je comprends la technique mais pour mettre de l’àme dans une photo, c’est autre chose.

Inutile de dire que si j’ai pu faire la moitié de ma carrière professionnelle dans le domaine des TIC, ce fut grâce à cette manie de lire des magazines spécialisés.  Mon CV ne comprend, à part l’expérience de travail, aucune ligne sur l’informatique.  Tout ce que je sais c’est grâce à mes lectures d’autodidacte.  C’est d’ailleurs une qualité que je revendique, celle de pouvoir apprendre sans suivre de cours formels.

Dans une période de ma vie où j’ai dù pratiquer la simplicité obligé et non volontaire, j’ai lu le Dr Mongeau et d’autres sur ce sujet. J’en suis ressorti en me disant que c’était fou d’acheter tous les livres qu’on veut lire.  D’ailleurs mes moyens financiers à l’époque m’avait forcé à réduire considérablement mes achats de livres.  J’ai redécouvert la merveilleuse institution que sont les bibliothèques.  Maintenant je n’achète que des ouvrages de références ou des ouvrages dont le sujet fait qu’ils doivent être lu maintenant pour ne pas qu’ils soient dépassés.

Le prochaint billet portera sur ce que j’ai lu de marquant dans les 2 ou 3 dernières années.  Vous pouvez déjà en avoir une bonne idée en feuilletant la section « suggestion de lecture » de mon blogue.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Divers, Suggestion de lecture, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *