La vie n'est pas une marchandise

Il n’y a pas que dans le domaine du logiciel que les brevets, tels que définis depuis quelques années, posent de graves problèmes. La situation est probablement pire dans le domaine de la biologie et de la botanique. On prend des brevets sur la vie, ce qui, paradoxalement, la menace. Du moins c’est le constat de Vandana Shiva dans son livre La vie n’est pas une marchandise qui porte en sous-titre Les dérives des droits de propriété intellectuelle ». Ce livre nous vient des éditions Écosociété, une maison d’édition qui publie des livres pour nous aider à questionner l’ordre établi par le néo-libéralisme.

Vous y apprendrez comment on demande des brevets sur des plantes, des semences, des gènes, etc. Mme Shiva prétend que c’est le nouveau mode du colonialisme envers le Tiers Monde.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Suggestion de lecture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *