Le privé, est-ce toujours la solution ?

Lu récemment : « Selon Ahmed Naciri, «les producteurs indépendants ne prennent pratiquement pas de risques et gèrent essentiellement de l’argent public tout en se réservant une part de profits plus qu’intéressante. ».

Ahmed Naciri est professeur à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM et il est l’auteur d’une étude sur l’utilisation des fonds publics par les producteurs de télé indépendants. Nos gouvernements essaient de nous faire croire que la solution pour Radio-Canada et Télé-Québec c’est de confier toute la production télévisuelle au secteur privé. Qu’y gagne-t-on comme actionnaires (un payeur de taxes est l’actionnaire de son gouvernement) ?

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Mondialisation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *