Les pauvres… des gens qui ont été volés

J’ai parlé dans un billet précédent d’un livre de Vandana Shiva. Voilà que je la retrouve dans Ecologist, une revue britannique. Elle signe un article sur les fausses perceptions sur la pauvreté du Tiers-Monde que véhiculent les institutions internationales.

Sa définition de la pauvreté est à retenir : « The poor are not those who have been ‘left behind’; they are the ones who have been robbed. ». Le reste de l’article est à l’avenant. Deux pages à lire absolument.

N. B. Pour lire les articles sur le site de la revue Ecologist, il faut s’inscrire… gratuitement.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Mondialisation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *