Linux facile… pour Jos Bleau

En attendant que je trouve le temps de m’expliquer plus longuement, voici un petit texte sur le même thème. « What’s the best Linux for beginners?« .

J’aime bien cette phrase tirée de l’article : « Most people just want a computer that works, not a computer that makes them work ».

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Linux facile… pour Jos Bleau

  1. Mon cher André,

    «Most people just want a car that works, not a car that makes them works….

    «Most people just want a micro-wave oven that works,…»

    Cet argument ne tient tout simplement pas. C’est malheureux d’affirmer et d’écrire des textes comme tu as publiés au cours des derniers jours… À moins que je ne me trompe: IL N’EXISTE PAS DE SYSTÈME PARFAIT! Tu devras t’y faire… je crois que tu recherches l’utopie.

    Personnellement, je questionne plus les fabriquants de composantes qui construisent des pièces limitées à un OS… C’est là le problème. De là, il faut travailler sur la conscience du consommateur à se renseigner sur ce que lui achète comme consommateur… Les gens devront comprendre que M$ Windoze est un système fermé sur lui-même et que certaines compagnies ne produisent du matériel que pour cet OS…

    Amicalement,

    Pierre

  2. M. Cotte, comme vous frappez encore et encore sur votre clou, je me permetrai quelques questions pour vous.

    Jos Bleau est-il capable de:
    – installer un windows sur un poste?
    – installer un driver pour sa carte vidéo toute neuve qu’il vient d’installer (avec son beau frère) afin de jouer (ce qui semble une chose importante pour les utilisateurs windows)?
    – de nettoyer son système après avoir été infecté par un virus ou autre?
    – de savoir que son système a été infecté?
    – de protéger son système pour ne plus être infecté?
    – de trouver une solution à un problème de lenteur de son système?
    – fait-il la différence entre un .exe et un .dll?

    Je m’arrête ici pour les questions et je m’explique. Tu sembles demander André que l’installation/utilisation de Linux soit plus simple que celle des autres OS. Jos Bleau va très souvent voir son vendeur avec son poste pour qu’il le «répare», il ne se met pas en mode de résolution de problème. Il paie. C’est plus simple en effet.

    Jos Bleau, ne connaissant pas de vendeur d’ordinateurs sous Linux, essaie par lui-même d’installer Linux. OK, c’est cool de pouvoir télécharger un iso sur le web, de graver un Cd et d’essayer d’installer le tout. Mais Jos n’a jamais fait ça en windows, il n’a aucune idée de ce qu’est une partition ou encore un système de fichiers. Pourquoi serait-il capable de le faire sans effort/apprentissage sous Linux?

    Jos a entendu parler que OS X s’installe sur les processeurs Intel maintenant. Jos a un processeur Intel, s’il essaie d’installer ça, aura-t-il du succès? Cette situation te semble poussée un peu? Peut être mais quand on veut installer un OS sur une machine, il faudrait s’assurer que le matériel que l’on a lui est compatible. En passant, j’ai installé Linux sur au moins 5 sortent de portable avec succès. Il y a plein de matériel sur le marché qui est compatible Linux, faut juste que Jos lisent un peu.

    Comme écrit ici: Freedom is not free.

    http://pierrelachance.net/blog/index.php/2006/10/11/231-freedom-is-not-free

    En passant, qui t’oblige à avoir Linux sur ton portable?

    Au plaisir de te voir au colloque de ton employeur en novembre.

  3. André Cotte dit :

    Mes chers Pierre,

    Je suis heureux de voir que vous me lisez encore régulièrement malgré mes opinions différentes des vôtres 😉

    Mettons une chose au point, je ne suis pas le Jos Bleau, ni le Monsieur et Madame Tout le monde dont je parle souvent.

    J’ai installé mon premier Linux, une distribution Caldera, en janvier 1999. Je sais bidouiller et je le fais encore trop souvent 🙁

    Depuis 1999, j’ai toujours eu un Linux installé sur une de mes partitions. Cependant, je dois avouer que souvent pour faire ce qui m’intéressait je devais revenir à cet autre OS dont on dit tant de mal.

    Le Jos Bleau dont je parle, c’est celui qui fera que Linux deviendra un OS très répandu et non une curiosité pour hacker. Je crois être quelque chose comme un demi-hacker. Mais si on additionne tous les hackers et les demi-hackers de la planète, il n’y pas de chance que Linux devienne un OS très répandu.

    Je veux bien admettre que Jos Bleau ne connaît rien à son Windoze, car c’est pas grave il n’a pas à connaître cela. Tout le système actuel fait qu’il n’a pas à s’en préoccuper, l’ordi arrive installé (il n’a donc pas à savoir installer son OS). Même chose pour ses périphériques, un CD dans le lecteur et hop! ça marche il peut commencer à s’en servir.

    Les virus et autres Spam, un petit 50 $ ici et un autre là et il aura la paix. Et si tout va mal, il rentre dans n’importe quelle magasin d’ordi et pour un autre 50 $, il repart avec un ordi en ordre de marche.

    Pas possible de faire cela avec Linux. Peu ou pas d’ordis pré-installés, trop de périphériques sans drivers adéquats et pas de magasins d’ordi où aller pour tout remettre en ordre.

    Mon Jos Bleau n’est pas là pour apprendre le fonctionnement de son ordi mais pour s’en servir. Il veut naviguer sur le Web, écouter ses MP3, modifier ses photos numériques, les imprimer, etc. Il ne veut surtout pas partir à la recherche d’un driver ou apprendre comment installer un logiciel que sa distribution n’a pas prévu de lui fournir.

    Si vous pensez que Linux n’est pas pour ce Jos Bleau, alors vous avez raison et je m’incline. Je ne le mentionnerai plus.

    Quand je chiâle, je ne renie pas Linux. Je dis simplement que les distributions actuelles ne sont pas faites pour ce Jos Bleau. Et surtout ne me dites pas que Jos Bleau doit faire l’effort de se mettre à l’informatique, car vous savez aussi bien que moi qu’il ne le fera pas, CELA NE L’INTERESSE PAS.

    Je vais continuer à utiliser Linux sur mon portable et ailleurs. Personne ne m’y oblige, c’est juste pour le plaisir d’apprendre… justement. Mais moi, je ne suis pas Jos Bleau, cela m’intéresse d’apprendre, lui pas.

    Pour terminer sur une note plus optimiste, disons qu’il y a de l’espoir à l’horizon. Aux USA on trouve quelques marques peu connues d’ordi qui offrent Linux sur leur ordi. Quelques distributions, dont Freespire, osent braver les tabous et signent des ententes pour avoir le droit de mettre des utilitaires non-libres mais gratuits comme Quick Time, Java, Flash, etc directement dans leur distribution. Je crois que c’est la bonne direction à suivre. Cela ressemble à un pas en arrière mais en fait c’est pour faire un grand pas en avant par la suite.

    En passant, le logiciel libre peut s’adresser à mon Jos Bleau car, s’il s’en sert sous Windows, tout fonctionne aussi simplement que les logiciels propriétaires. Mon rôle, dans le moment, c’est de faire la promotion des logiciels libres peu importe l’OS sur lesquels ils tournent. Et là, je n’ai pas besoin de Jos Bleau 😉

    J’espère que ces quelques lignes vont éclairer un peu ma position.

  4. Allo, donc je le confirme à tes lecteurs ultra débutants, Jos Bleau pourrait «utiliser» son ordi sans problème (sans bizounnage) s’il avait un portable IBM G40 ou R3X ou …,portable HP nx 9420…

    http://www.linux-laptop.net/

    http://www.linux.org/hardware/laptop.html

    http://tuxmobil.org/mylaptops.html

    En passant, si Jos Bleau peut mettre des 50$ ici et là et qu’il vit mal avec le fait que son OS ne soit pas conforme à ses valeurs, il y a de plus en plus de gens qui peuvent dépanner Jos.

    En passant, je suis un éducateur, donc oui je continuerai à demander à Jos d’apprendre, même l’informatique.

    À +

  5. Finalement, il y a deux sortes d’utilisateurs :

    Le consommateur (ton Jos Bleau) et le consommActeur.

    « Par ConsommActeur, il est entendu que le consommateur entre de plus
    en plus dans la chaîne de la valeur où il prend notamment une part
    active dans la finition des produits ou des services, mais également dans des formes plus élaborées comme la co-création. »
    (voir ici : http://www.thinkstudio.com/text/directeconomy.pdf

    Lentement, la société compte de plus en plus de consommActeurs. Dans le monde de l’informatique, Linux permet de le devenir.

  6. André Cotte dit :

    Bon, je crois qu’on vient d’atteindre le point de la discussion où chacun repart avec son quant à soi.

    Quand les prémisses ne sont pas les mêmes, il est difficile d’arriver aux mêmes conclusions.

    En passant, j’irai vous aider à changer vos pneus d’hiver et vos plaquettes de frein, s’il y a lieu. J’espère bien que vous faites cela vous-même.

  7. Un peu de sérieux André, quand même. Bien que ta vision de l’informatique soit utilitaire (comme la mienne pourmon auto, qui ne peut m’aider à apprendre), il est dommage de terminer une discussion de cette façon. Dommage. Je quitte.

  8. André, ton billet touche le Jos Bleau. Et, pour lui, peut-être qu’un ordi, c’est comme un char.
    Mais en éducation, je crois qu’il faut que nos élèves deviennent conscients/vigilants des choix qu’ils feront (et, si possible, des choix qu’ils prennent immédiatement). À cet égard, il me semble qu’un ordinateur est beaucoup plus qu’un char. Pour reprendre l’analogie (même si elle est sans doute boiteuse), décidera-t-il pour une voiture dont il ne peut jeter un oeil sous le capot? Prendra-t-il un chauffeur? Choisira-t-il une voiture au diesel, éclectrique, à essence? Veut-il respecter la loi avec sa voiture, et connaît-il lesdites lois? etc.

    Je sais bien que le citoyen « ordinaire » se fiche un peu de ça, car l’argent « endort » un peu sa vigilance. Mais je crois qu’à l’école, on doit avoir des élèves éveillés ou, tout au moins, on doit les aider à s’éveiller. À cet effet, il ne faut pas seulement se poser la question du LL, mais aussi celle relative au système d’exploitation sur lequel roulent ces LL.

    Pour finir, je ne croyais pas qu’on étaient au « quant-à-soi »…

  9. Patrice Prud'homme dit :

    Joe Bleau saura apprécier les informations livrées sur le site PasseraLinux.fr :

    http://www.passeralinux.fr/migrer_sous_linux/de_windows_a_linux/

    Je crois que les sections « Ce qui est quasiment identique sous Linux » et « Ce qui n’est pas tout à fait si bien sous Linux » lui permettront d’éviter bien des déceptions…

  10. André Cotte dit :

    Un article intéressant qui clarifie un peu la situation.

    Mais dans la rubrique « Ce qui va moins bien sous Linux », il faudra ajouter l’instabilité de Linux sous GUI. Oui, je dis bien l’instabilité. Il m’est souvent arrivé qu’une chose qui marchait bien la veille, ne marche plus.

    Un exemple récent? Ce matin, impossible de transférer mes photos numériques à partir de mon appareil photo. Pourtant, je l’ai fait des dizaines de fois sans problèmes. Tellement que je passais toujours par Linux pour récupérer mes photos. Ce matin, NIET. Une mise à jour récente, je présume. Mais doit-on s’interroger sur chacune des mises à jour proposées?

    Bref, Jos Bleau devra avoir un Beauf calé en informatique pour le dépanner à l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *