Linux pour Monsieur et Madame Tout le monde

Voilà un sujet qui me tient à coeur et qui me vaut, à l’occasion, des discussions intéressantes avec certains amis du libre. Je prétends, à tort ou à raison, à vous de juger, que Linux n’est pas encore prêt pour Monsieur et Madame Tout le monde. Je m’explique.

Ce n’est pas Linux en soi qui est rébarbatif, du moins dans son habillage graphique à la KDE ou à la Gnome, mais le fait qu’on est toujours laissé seul face à Linux. En effet, il est très difficile de trouver un ordinateur pré-installé avec Linux. Et même quand on en trouve, il n’est accompagné que des CD de la distribution, ce qui implique qu’il faut savoir comment le réinstaller… Pas de CD de réinstallation automatique sur la plupart de ces ordinateurs. Bien sûr, ces CD vous font perdre toutes vos données, c’est un prix que le novice paye déjà sur les autres OS. Ce qu’il veut c’est que son ordi fonctionne à nouveau.

Une fois l’installation réussie, il faut mettre à jour de temps à autre et surtout… réussir à y faire fonctionner les périphériques que l’on ajoute à l’ordi. Je sais, on va me dire, c’est la faute au manufacturier. Même si on peut pointer un coupable, cela ne rend pas la chose plus facile pour Monsieur et Madame Tout le monde.

J’ai déjà exprimé l’opinion que la distribution qui se rapproche le plus des novices, c’est Linspire. On peut trouver des ordinateurs, et même des portables, vendus avec Linux comme OS préinstallé. Leur site (et concept) d’entrepôt Click-N-Run permet de résoudre le problème des mises à jour. De plus, le CD de Linspire offre, comme dans d’autres OS, de redétecter les périphériques de temps à autre. Cela ne résoud pas la question des pilotes inexistants mais c’est déjà un progrès.

Pourquoi alors revenir sur le sujet, si je crois que Linspire offre une bonne partie de la solution? Parce que Linspire s’adapte très mal au français. On ne peut même pas se servir du clavier canadien-français à l’intérieur d’OpenOffice.

En discutant de tout cela avec Benoît des Ligneris de Révolution Linux, les « concepteurs » d’ÉduLinux, ce dernier m’a proposé de faire mes suggestions pour la prochaine mouture d’ÉduLinux. Pierre Lachance m’a alors gentiment proposé d’ouvrir un wiki pour faire un remue-méninge sur cette question. Le wiki s’appelle, vous vous en doutez, Linux pour Monsieur et Madame Tout le monde. J’ai commencé à y écrire. Je vous invite donc à vous joindre à ma réflexion.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Linux pour Monsieur et Madame Tout le monde

  1. Daniel Paquet dit :

    Bonjour,

    Linspire travaille présentement à traduire son système en Français, d’ailleur j’ai travaillé sur le projet.

    De plus, avec la version 5.0 de Linspire le clavier canadien français fonctionne très bien et même sous OpenOffice.

    Une version française de la version 5.0 de Linspire est à apparaitre sous peux.

  2. Mortier dit :

    je suis interessé par linspire version francais
    je suis enregistré et utilisateur linspire US

  3. MORTIER GILLES dit :

    je suis interessé par la version linspire en français car je suis utilisateur et enregistré chez linspire US

  4. André Cotte dit :

    Daniel pourrait essayer de nous indiquer où et comment on pourra se procurer Linspire français quand ce sera prêt.

    Je passe par mes commentaires car l’adresse donnée par Daniel ne semble pas être valide.

  5. domino dit :

    je suis interessé par la version linspire en français car je suis utilisateur,mais ou se la procurer????peut-on être prévenus???

  6. André Cotte dit :

    Il faudrait que Daniel Paquet qui nous a tous mis l’eau à la bouche revienne nous donner des nouvelles.

    Je suis également intéressé à cette version française mais jusqu’ici je n’ai rien vu venir, comme on dit…

  7. mortier gilles dit :

    je suis enregistré linspire US et j’attends avec impatience l’inspire version francaise debut 2006 ne vois toujours rien se pointer à l’horizon?

  8. André Cotte dit :

    Je viens d’expérimenter avec Ubuntu. C’est pas mal convivial. C’est pas Linspire mais quand même facile à utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *