Ma vie en libre!

J’ai réalisé, récemment, que je n’utilise presque plus de logiciels propriétaires sur mes divers ordinateurs. Je vis donc ma vie en libre et je m’en porte très bien. Quelques exceptions… les deux numériseurs et la capture vidéo. Probablement qu’avec un peu de persévérance, j’arriverai à les utiliser en libre.

Je suis donc toujours surpris de voir autant de gens autour de moi hésiter ou refuser de franchir le pas. Je fais autant, sinon plus de choses, avec mes ordis que ces réfractaires et je le fais avec du logiciel libre.

Quelques anecdotes récentes. Un ami et sa conjointe décident, enfin!, de se payer un ordinateur plus récent. Ils sont à la retraite donc n’ont pas d’obligation à fournir des documents au sacro-saint format MS-Office, et pourtant, ils ont allégrement augmenté la facture de leur ordinateur DELL d’autour de 200 $ pour y ajouter MS-Office. Plus récemment, une amie, me confie qu’elle se paye un nouvel ordi et me dit de ne pas m’offusquer du fait qu’elle y ajoutera, elle aussi, un MS-Office légal, donc cher. Pour cette somme, elle aurait pu se procurer une imprimante ou un numériseur ou un disque dur amovible ou une gigantesque clé USB ou un beau petit baladeur numérique, etc. Enfin, on m’a raconté qu’une employé d’une société moyenne, ayant demandé de se faire installer PDFCreator (libre, gratuit et très performant) sur son poste de travail, on lui a plutôt proposé une licence d’un produit propriétaire à 60 $. C’est la société qui payait la licence, mais c’est du gaspillage quand même.

Que faudra-t-il pour convaincre tout ce beau monde qu’un logiciel libre ce n’est pas un logiciel moins stable, ni moins performant que son équivalent propriétaire?

En attendant, je vis ma vie en libre et je m’en porte très bien.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *