On s'en doutait, maintenant… on le sait!

On se doutait bien que Microsoft infiltrait le milieu scolaire pour assurer son monopole sur les logiciels utilisés par les élèves et les enseignants.  Grâce au beau travail de journalisme d’enquête d’aKa (son surnom) sur Framablog on commence à comprendre comment tout cela se passe.  Il y a dans tout cela une naïveté navrante de la part de certains enseignants.  Mais est-ce bien de la naïveté?

On se demandait pourquoi le ministère de l’Éducation de France était à la traîne vis à vis du logiciel libre et des formats ouverts par rapport au reste du gouvernement, une partie de la réponse vient d’être trouvé.  L’Assemblée nationale française vient de passer sous Linux et OpenOffice.org même chose pour la Gendarmerie.  Près de 400 000 fonctionnaires passeront à OpenOffice dans les mois qui viennent.  Curieux que l’Éducation ne suive pas au même rythme.

Cliquez ici pour lire l’excellent article d’aKa.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre, Mondialisation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *