Que dire de plus?

MSN Music ferme ses portes m’apprend le blog de Tristant Nitot, le président de Mozilla Europe. Et M. Nitot d’ajouter le DRM montre une fois de plus sa nocivité. J’ai souvent parlé des DRM dans ce blogue. Nous avons, avec cette fermeture, une preuve concrète des inconvénients probables avec la musique sous DRM.

Le pauvre type qui avait choisi MSN Music comme fournisseur de musique ne pourra pas écouter sa musique bien longtemps. Un format mort, c’est un format que les lecteurs de musique numérique vont vite cesser de supporter. Il lui restera à les écouter sur le CD qu’il aura, je l’espère, gravé. Le remettre en MP3 suppose une nouvelle dégradation de la qualité du son.

En passant, le format abandonné par MSN est-il le même que celui utilisé par ArchambaultZik?

Combien serons-nous de gens pour protester contre la loi C-60 qui sera probablement ramené au Parlement bientôt? Elle se propose, elle aussi, de criminaliser le fait de passer outre à une protection technique du genre DRM.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *