Quel culot!

Thierry Vandal, le nouveau PDG d’Hydro-Québec, était l’invité de Gilles Gougeon à l’émission C’est bien meilleur le matin. Gougeon l’interrogeait sur les motivations derrière l’appel au privé pour la mise en place des parcs d’éoliennes au Québec. Après avoir indiqué que le coût des emprunts nécessaires se comparait avec le coût des emprunts de l’Hydro, il a ajouté que c’est l’importance de la mise de fonds initiale qui fait la différence. Le privé apporte une plus grosse somme au départ que ce que pourrait faire l’Hydro.

Savez-vous pourquoi? Parce que cette mise de fonds provient de mes poches et de vos poches. Comment? Par les diverses mesures fiscales dont profite le privé qui investit à la place de l’Hydro. Non, mais quel culot! Notre société d’État ne peut se payer le luxe d’être propriétaire de ses installations éoliennes parce qu’elle n’a pas accès autant que le privé à nos taxes.

Quand le néo-libéralisme est démasqué, c’est laid!

P.S. Sur le site de l’émission, on devrait retrouver l’extrait à la fin de la journée

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *