Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 11

Un dimanche matin pluvieux. Nous optons pour une visite qui se fera en bonne partie à l’abri, nous commencerons la journée par la visite de la Citadelle d’Halifax, c’est l’attraction la plus suggérée par les guides touristiques.

La Citadelle est impressionnante, elle domine toute la vieille ville. De ses murs on voit la ville et le port. Bien placée pour défendre la ville en cas d’attaque. L’endroit réputé imprenable n’a jamais vraiment été attaqué. Frustrant pour ses constructeurs. En fait, il y a eu 4 citadelles différentes à différentes époques sur le même site. C’est la 4e, la dernière que nous visitons encore aujourd’hui. C’est devenu un site historique géré par Parc Canada.

Vue de la Citadelle d’Halifax
Joueur de cornemuse
La « joueure » de cornemuse

Une guide en costume d’époque nous a fait une visite guidée privée de 55 minutes., en français. : nous étions les seuls visiteurs francophones! Une formation sur la Citadelle. Puis nous avons continué la visite par nous-mêmes. Joueur de cornemuse, relève de la garde, coup de canon de midi et visite rapide du musée de l’armée.

La relève de la garde
La relève de la garde

Avant de nous rendre sur le Boardwalk, nous nous sommes promenés dans le bas de la ville. Ce qui nous a amené au Casino et tout près de la base navale de la marine canadienne. Nous y avons admiré un navire de guerre et vu un autobus amphibie pour touristes qui a quitté l’eau juste devant nous.

Navire de guerre à Halifax
Autobus de touristes amphibie

Nous avons passé le reste de l’après-midi à nous promener sur Boardwalk, Une petite merveille, le bord de l’eau est magnifiquement aménagé. On trouve de la restauration, des boutiques de cadeaux, des musées et des zones de jeux pour enfants. Une des zones, une glissoire bien spéciale (voir la photo ci-bas) prévient de ne pas la grimper… elle est pleine d’enfants qui s’en donnent à coeur joie. Le spectacle du port constamment animé de bateaux, petits et gros nous donne envie d’y rester bien assis des heures. Une corvette « désarmée » est à quai et peut être visitée. C’est comme une pièce de musée sur l’eau. Elle a fait la guerre aux U-boat pendant la seconde guerre mondiale. Si le temps nous le permet, nous reviendrons sur le Boardwalk.

Vue du Boardwalk
Et pourtant, il est écrit « ne pas grimper »
Une corvette hors-service ayant servi lors de la 2e guerre mondiale

Notre logement pour la nuit n’est pas un motel comme à l’habitude. Un petit studio nous sert de home. On se fera à souper chez-nous ce soir.

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 11

  1. Marcel dit :

    On sent le plaisir de « voir » et connaître dans vos propos. Bonne poursuite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.