Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 17

Nous avons quitté ce matin le motel Iona Height. Nous perdons cette vue exceptionnelle. Le prolongement d’une journée s’est fait au tarif normal et non à celui auquel nous avons payé la première journée. On ne peut gagner sur tous les tableaux.

Nous pensions arrêter à Eskasoni, une réserve indienne qui propose des activités pour les touristes. Or, il s’avère qu’aucune ne se fait sur un court laps de temps. Elles consistent à accomplir des tâches avec des Amérindiens, tâches toutes assez longues. Pour compenser, nous avons fait notre petite épicerie journalière sur place. Cela nous donnait tout le reste de la journée pour visiter Sydney. En fait, la ville n’existe plus, elle est devenue un arrondissement (comme on dirait au Québec) de la municipalité régionale de Cap-Breton qui va jusqu’à Louisbourg!

Sydney, heureusement pour nous, possède un Boardwalk. C’est là que les paquebots de croisières accostent et justement, le Sapphire Princess y était amarré. Nous l’avons eu en arrière-plan tout l’après-midi. Plusieurs photos de tous les angles furent faites. En toute fin d’après-midi en visitant la ville, nous avons enfin vu la proue. Nous avons failli le voir partir.

Le Sapphire Princess
Le Sapphire Princess amarré à Sydney

Nous avons dîné près de l’immense violon de 17 mètres et 8 tonnes de métal. Il symbolise l’amour de la musique et de la danse des gaéliques et des acadiens. Tous les touristes se font prendre en photo près du violon.

Immense violon devenu le symbole de Sydney
Immense violon devenu le symbole de Sydney

Nous avons passé le reste de l’après-midi à parcourir lentement le boardwalk et à y visiter les boutiques. Beaucoup de pause sur les bancs au soleil et dans le vent. Très vivifiant. Un bel après-midi de détente. André y a même fait 2 achats, un fait rarissime! Un bel ensemble scupté (probablement moulé) orne la promenade. Il rappelle le rôle joué par la marine marchande lors de la seconde guerre mondiale particulièrement par les marins de Sydney.

Monument aux marins marchands sauvés des eaux
Monument aux marins marchands sauvés des eaux

Demain, ce sera Glace Bay et son musée sur les mines de charbon. Anciennement la richesse de la région. Marconi y a fait ses premières liaisons TSF

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.