Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 18

Nous avons couché en banlieue de Glace Bay, enfin, une façon de parler. Curieusement, Booking.com n’avait presque rien à offrir à Glace Bay même. Le charbon a été longtemps la ressource qui maintenait l’économie de toute la région et en particulier de Glace Bay. L’économie du charbon s’est terminé à la fin des années 80 à Glace Bay. C’est aussi l’endroit duquel Marconi envoya son premier message TSF vers l’Europe.

Nous devions visiter en matinée le lieu historique national Marconi. Sur place, on apprend qu’il est déjà fermé et ne rouvrira ses portes que l’été prochain. Même les écriteaux explicatifs sur le terrain ont été remisés. Un peu décevant… Mais la vue sur la mer est belle et on s’y attarde un peu.

La mer vue de centre Marconi
La mer vue de centre Marconi

Nous aurons plus de temps pour le Miners Museum. Une reconstitution fidèle d’une mine de charbon sous-marine. Comme tous les musées, on y trouve des artéfacts et des explications nombreuses. Le clou du Miners Museum, c’est la visite guidée sous terre. Nous commençons par faire le tour des objets et des outils miniers exposés en plein air dans la grande cour du musée. Puis, nous allons dîner pour revenir y passer une partie de l’après-midi.

Un ventilateur minier dans le terrain du musée
Un ventilateur minier sur le terrain du musée

Nous achetons le billet d’entrée et celui de la visite guidée. Nous sommes chanceux elle démarre dans la demi-heure qui suit. Malheureusement, il n’y a pas de visite en français de prévue. Les parcs fédéraux nous ont habitués à ce bilinguisme qu’on ne retrouve pas dans les musées privés ou provinciaux. Le guide est un mineur à la retraite qui a travaillé dans les mines de charbon de la région. Ses explications sont d’autant plus intéressantes. Michou comprend quelques phrases et moi le sens du discours car des mots m’échappent surtout qu’il parle assez vite. On nous fait revêtir une cape pour nous protéger de l’eau qui dégouline parfois et d’un casque de travailleur. Les galeries de la mine sont basses et la plupart du temps, on marche la tête baissée. André se cogne allègrement la tête que le casque protège. Michou est plus attentive et moins grande aussi! Même en ne comprenant pas tout, la visite est fascinante. La vie d’un mineur c’est pas facile.

Une galerie d'extraction dans la mine
Une galerie d’extraction dans la mine (couleur pas réaliste)
Le guide explique le fonctionnement de cet outil dans la mine
Le guide explique le fonctionnement de cet outil dans la mine

Puis, on emprunte la Marconi Trail pour se rendre à Louisbourg. Ce soir notre hébergement est exceptionnel. Pas de motel… Une immense maison ancienne qui sert de BB. Charmant comme atmosphère. Les planchers des chambres de l’étage sont loin d’être de niveau. On s’en fout!

Le Cranberry, notre BB à Louisbourg
Le Cranberry Cove Inn, notre BB à Louisbourg

Nous avons soupé en partageant notre table (le restaurant était plein) avec un couple de Notre-Dame-du-Laus. Les Laurentides à notre table. Ce fut bien agréable.

Michelle et André

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.