Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 21

Saviez-vous que Pictou se distingue en hébergeant un fabricant de couteaux qui est connu internationalement? Nous l’avons appris par hasard en circulant dans la ville. Ce matin, nous nous sommes arrêtés à Grohmann Knives en songeant à mon frère Marcel qui adore les beaux et bons couteaux.

Grohmann Knives de réputation internationale
Grohmann Knives de réputation internationale
Vitrine de couteaux chez Grohmann
Vitrine de couteaux chez Grohmann

Grosse déception en arrivant au Northumberland Fisheries Museum. Nous avions bien hâte d’en visiter la section dédiée aux homards. On en élève et elle abrite des homards bleu et rouge (très rares) vivants. La facade sur la rue nous incite à adopter un homard. Sur le porte, on annonce que pour des raisons hors de leur contrôle, le musée est fermé et n’ouvrira que le lendemain. C, nous rappelle vaguement quelque chose…

Northemburland Fisheries Museum
Northemburland Fisheries Museum
L'annexe du musée des pêcheries dédiée aux homards
L’annexe du musée des pêcheries dédiée aux homards

Au moment de repartir, André reçoit un appel téléphonique. En anglais et venant du motel que nous venions de quitter. On lui demande s’il connaît une Michelle Fleury. On lui dit qu’on vient de retrouver son porte-cartes qui contient permis de conduire, carte d’assurance-maladie, etc. Le même porte-carte perdu l’an passé au retour de l’Ouest canadien. On pousse un soupir de soulagement et on retourne au motel en se confondant en remerciements. Un épisode qui aurait pu être très irritant.

On quitte enfin Pictou pour reprendre la Sunrise Trail vers Tatamagouche et Port Elgin. Nous avons fait notre pique-nique sur les terrains de Seafoam Lavender, des producteurs de lavande du coin. Un terrain superbement aménagé qui comprend entre autres des tables de pique-nique. Il fait un beau soleil et on en profite à plein. D’ailleurs la météo va se détériorer plus tard dans la journée. On repart vers Tatamagouche.

Finalement, Tatamagouche, village très touristique du moins à en juger par le nombre de gift shops. Mais une seule attraction le Creamery Square et son Farmer’s market. Les activités s’y font presqu’uniquement le samedi sauf un atelier d’art et le petit musée.

Creamery Square à Tatamagouche
Creamery Square à Tatamagouche

On se rend à Port Elgin en suivant toujours la Sunrise Trail. Le temps est devenu gris, il pleuviote et l’air s’est rafraîchi. Un seul arrêt dans une petite marina sur la Brûlé Shore. Notre BB de cette nuit est aussi une grande maison victorienne. Construite en 1885, c’était la maison du docteur. Notre hôtesse parle français… un repos pour l’oreille. Elle nous suggère de souper au Chat bleu à 4 km. Nous ne le regretterons pas c’est un des meilleurs repas du voyage.

Demain on se dirige directement sur Caraquet pour passer 1 journée chez un grand ami d’André, Gilles Gagné. Peu de chance de voir un article sur le blogue car il parle autant sinon davantage qu’André. Vous voyez le scénario!

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.