Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 22 et 23

Comme annoncé, hier, il n’y a pas eu d’article publié. La soirée chez mon ami Gilles fut des plus agréables et ne laissait pas de temps pour écrire!

Vous aurez donc deux jours en un seul article. Peu de matières cependant car sur le chemin du retour on s’arrête moins, on sent l’avoine qui nous attend à l’écurie 😉

Voici un aperçu de la belle maison de style victorien qui nous a hébergé pour la nuit de mercredi.

Terra Bella, le BB qui nous a hébergé
Terra Bella, le BB qui nous a hébergé

En quittant Port Elgin, nous avons aperçu au loin le Pont de la Confédération. Vu de Murray Corner, il n’est plus qu’une petite ligne au centre de la photo. Le voyez-vous?

Pont de la Confédération vu de Murray Corner
Pont de la Confédération vu de Murray Corner

Peu d’arrêts car la route entre Port Elgin et Caraquet est longue. On ne pouvait passer à Shédiac sans y faire un petit arrêt. Quelques boutiques qui ont fait le bonheur de Michou.

La plus grosse sculpture de homard au monde (Shédiac)
La plus grosse sculpture de homard au monde (Shédiac)

On dînera à Miramichi avant d’entamer le dernier bout de route qui nous mènera à Caraquet. En passant à Néguac, on fait un petit détour par l’ïle aux foins. Un magnifique petit parc provincial. Plage et marais s’y côtoient.

L'île aux foins à Néguac
L’île aux foins à Néguac

On arrive à Caraquet vers 18 h. Retrouvailles des 2 amis. Soirée de placotage. Une belle grande nuit de repos. Déjeuner-brunch et hop! retour à la maison via Pohénégamook.

Un seul arrêt touristique à la sortie de Caraquet pour un paysage bien spécial. Puis on se concentre sur le retour… Ce sera le dernier article, la route qui reste vous est connu, c’est la 20.

Vu sur la route du retour près de Caraquet
Vu sur la route du retour près de Caraquet

À l’an prochain, peut-être…

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 22 et 23

  1. Marcel dit :

    Merci encore pour votre carnet de voyage. Vous avez su me fidéliser avec bonheur. Bon retour, l’avoine vous attend!

  2. André Cotte dit :

    Oui, l’avoine nous attend et avec elle les préoccupations du quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.