Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 4

Notre blogue d’hier fut mis en ligne avant la panne d’électricité qui frappa aussi notre Bed & Breakfast. La pluie très forte s’infiltrait par la cheminée, rien d’important pour nous mais du travail en perspective pour nos hôtes. Au lever, toujours pas d’électricité mais, oh! surprise, un petit déjeuner chaud grâce à la cuisinière à gaz de la propriétaire. Je laisse Michelle vous décrire ses crèpes: un délice avec une compote de petits fruits maison, une confiture aux mûres pas piquée des vers et un fromage artisanal. Plus quelques cafés en jasant avec les proprios. Il faudra y revenir pour profiter de l’extérieur, de la plage privée et continuer la conversation avec ces gens charmants!

Départ vers 9 h pour Truro, notre première destination. Un arrêt pour aux Five islands park. Magnifique vue sur le Minas Basin et beaucoup de vent avec un soleil magnifique. Sur la route et à Truro presque tout est fermé, même un Tim Hortons. Les musées et les centres d’interprétation touristique se sont donnés le mot pour fermer le samedi et le dimanche pour cause d’ouragan. Après un petit sandwich rapide au parc de la ville, on va se fait venter au centre du Mascaret de Truro. Expérience vivifiante!

En arrlère-plan, 3 des 5 îles.

Bel arrêt à Burncoat Head Park près de Noel. Le centre est fermé mais on passe sous la clôture. Les plus hautes marées du monde furent mesurés là.

Si vous arrivez à lire vous verrez que le Guinness book le prouve.
Marée basse.

Nous avons privilégié les routes qui passaient le plus près de la mer: sinueuses, avec plusieurs branches ou troncs brisés sur les bas-côtés ou retenus carrément par les fils électriques!

Arrivés à Windsor au Super 8, petit souper agréable dans un Pub d’allure britannique, le Spitfire.

À demain?

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 4

  1. Rolland Hallé dit :

    Vous en avez profité même malgré les mauvais présages. Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.