Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 6

Départ vers 9 h après un déjeuner fourni par le motel.

Direction Annapolis Royal, on revient sur nos pas. La veille nous n’avions pas eu le temps de voir quoi que se soit, occupé que nous étions à la recherche d’essence pour la Soul. Espérons que tout ne sera pas fermé comme hier. Premier arrêt au Annapolis Royal Historic Garden, soulagement c’est ouvert. Le petit café est fermé mais le jardin est ouvert. Pour faire oublier que quelques sentiers sont fermés pendant que le personnel nettoie les dégâts de Dorean, on nous fait entrer gratuitement. Le tarif est à notre bon coeur dans un petit bocal.

Le Jardin est fabuleux. Une section sur les cultures vivrières locales anciennes, une autre expérimentale (on teste des associations de plantes). Il y a aussi une reproduction d’une maison acadienne du 18e siècle. Sommairement meublé comme à l’époque. Elle est flanqué d’un jardin potager avec les plantes cultivées à l’époque. Bien d’autres choses dont je n’ai pas le temps de parler. Bref, nous avons beaucoup apprécié cette visite.

L’entrée du jardin
L’intérieur de la maison acadienne

Après la visite du Jardin, ce fut notre pique-nique journalier, cette fois sur une table en face du quai . C’est marée basse. Après le repas, on s’installe sur un banc face à la rivière et on se tape un petit somme de 15 minutes.

Michou face à la mer

Nous partons pour la visite du centre d’interprétation de la centrale marémotrice la plus grande et la seule au Canada. Et oups! Dorean frappe encore. C’est fermé. Pourtant, ils produisent l’électricité! Le plus choquant, c’est qu’il n’y a aucun panneau d’explication à l’extérieur du bâtiment. La centrale étant immergée, on ne voit rien. Pas mal déçus les deux septuagénaires.

Qu’à cela ne tienne, nous irons au centre d’interprétation de Port Royal. Établie en 1603 par le Sieur de Monts et Samuel de Champlain, l’Habitation a été reconstruite sur place. Re Dorean. Fermé pour cause de vous savez quoi maintenant. On fait la visite extérieure de l’Habitation mais bien des questions sont sans réponses. Quelques photos et on repart pour Digby.

L’Habitation et son fortin

Sur le route de retour vers Digby, un détour par Bear River voir les maisons sur pilotis annoncées dans le guide touristique et visiter quelques boutiques d’art et d’artisanat. Finalement nous avons repéré seulement 4 de ces maisons. Par contre, Michou a visité une boutique qui lui a donné pleine satisfaction. Elle s’y est procuré un article pour la maison qu’elle cherchait depuis longtemps. La somme reçue en cadeau de ses filles servira à payer l’objet. On vous réserve la surprise pour le retour.

Une des quatre maisons sur pilotis.

On couchera au même motel qu’hier, le Coastal Inn. Il nous reste du temps pour un petit tour de ville et surtout du port de Digby. Un port encombré de quelques dizaines de bateaux de pêche aux pétoncles.

Une partie du port de pêche de Digby

Parlant de pétoncles, nous prenons notre repas au Fundy restaurant pour déguster les fameux pétoncles de Digby. Excellents par ailleurs mais au dessert, Dorean frappe encore… plus de shortcakes aux petits fruits… la tempête a retardé la cueillette des petits fruits 😉 Malgré tout ,nous avons bien mangé, la facture en témoigne. 😉 C’était tout simplement délicieux ajoute Michelle!

À demain.

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Septuagénaires en vadrouille… Nouvelle Écosse 6

  1. Sue dit :

    Je vous souhaite une belle suite post Dorean.

  2. Julie dit :

    Une petite sieste sur un banc, c’est toujours gagnant 🙂

  3. Rolland Hallé dit :

    Tu me rappelles de bons souvenirs. Nous avons visité cette province en motorisé il y une dizaine d’années. Je me souviens des gros pétoncles de Digby. C’est à refaire.

  4. Lucie dit :

    Bonne route,
    J’espère que Dorian vous laissera en paix pour les prochains jours ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.