Septuagénaires en vadrouille Nouvelle Écosse 7

Départ habituel du motel à Digby. Routine bien rodée maintenant. Il est 9 h.

Premier arrêt, un phare à Gibert’s Cove. Pas vraiment annoncé dans nos 2 guides. Nos yeux perçants l’ont vu de loin. Le petit phare comprend aussi une petite boutique bien sympa, ce qui a permis à Michou de faire l’achat de belles cartes postales du… phare, bien sûr!

Phare de Gilbert’s Cove

Saint-Bernard. un petit village acadien, possède une belle grande église en pierre. Un monument pour l’époque, les habitants du village ont a mis 32 ans à la construire. Elle serait dotée d’une acoustique exceptionnelle nous dit-on, des musiciens célèbres viendraient y faire des enregistrements et des prestations musicales..

Intérieur de l’église Saint-Bernard

Plus loin sur la route, un autre arrêt imprévu au guide pour admirer une petite plage et le quai du village. Un arrêt au guichet automatique et au Tim Hortons et nous voilà à Yarmouth.

Le dîner sera frugal et pris dans l’auto car il pleuviote un peu. Heureusement, nous sommes près de l’eau. Un pique-nique plus tristounet qu’à l’habitude.

Une partie du reste de l’après-midi est consacré à Léo! En effet, nous visitons le « Firefighter’s Museum » Un paradis pour Léo qui n’aurait pas le droit d’y entrer, on n’accepte les enfants qu’à partir de 12 ans. On ne veut pas de touche à tout ;-). André photographie tous les camions pour Léo. Jamais vu une aussi grande variété de camions pompe. Il y en a de tellement anciens qu’ils étaient tirés par des hommes ou des chevaux. Même des énormes dont la pompe fonctionnait à la vapeur et au charbon. Impressionnant! Un musée original et bien présenté.

Musée des pompiers de Yarmouth
Michou se prend pour Léo

Longue visite au Cape Forchu: belle promenade le long du sentier panoramique dans les rochers façonnés par la mer. On s’y attarde malgré le vent frais car il nous amène les effluves de la mer et l’odeur des rosiers sauvages. Peu importe ou se dirige notre regard, ce n’est que beauté…Nos pensées prennent le large…

De plus, au phare , il y a une boutique avec de très jolis objets: la madame est contente.

Le phare à Cape Forchu

Souper dans un resto familial: on remet ça pour les pétoncles puis repos bien mérité à l’hôtel.

Note: nous ne savons pas ni l’un ni l’autre quelle est la touche pour l’accent grave sur le u, alors excusez-nous pour les ou sans accent.

Michelle et André

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.