Un beau cadeau avant… Noël

J’ai pris possession, la semaine dernière, d’un ordinateur remonté à partir de pièces hétéroclites : boîtier de l’ancien ordi de mon fils, carte maîtresse de son ancien ordi itou, mon ancien disque dur (40 Go), mon ancien graveur/lecteur de CD et 512 Mo de RAM toute neuve. Ajoutez-y mon ancien moniteur 17 po., mon clavier et ma souris. Tout ceci motorisé par un AMD 1200 Mhz. Voilà le beau cadeau de Noël que je me suis fait.

C’est un cadeau car ce n’est pas mon ordinateur principal. J’utilise un ACE Travelmate pour tout le reste en dual boot (WinXP et Ubuntu 6.10). Je dédie ce nouvel ordi à l’essai de toutes sortes de distributions Linux. On hésite toujours à changer constamment de distribution sur les ordis dont on se sert pour du vrai travail ou du vrai loisir 😉 Là, je viens de me payer un genre de bac à sable pour Linux.

En une semaine, j’ai mis sur cet ordi, Ubuntu 6.06,
Suse 10.1 et Freespire 1.013

Ubuntu je connais bien, c’était juste pour tester la machine. Suse 10.1 m’a impressionné par le soin mis dans cette distribution. L’installation est un beau mélange de facilité et de technicité. Si tu comprends pas tu cliques OK partout, sinon, tu peux régler un tas de chose à l’installation. Je ne l’ai pas laissé longtemps car il ne passait pas mon test de « Joe Bleau ».

Freespire me semble passer le test de « Jos Bleau ». L’installation est facile, presque trop, on se demande pourquoi il ne pose pas plus de questions 😉 Un seul reproche, au moment de passer à la phase cruciale de la partition, il me semble qu’on aurait pu être plus clair. On propose tout le disque dur ou les partitions existantes. On montre les partitions présentes sur le disque dur. On choisit en cliquant une partition et là on ne vous dit pas très clairement ce qui va se passer. Heureusement, la procédure d’installation utilise bien la partition désignée.

Le test de « Joe Bleau »

1. L’installation ne doit pas effrayer Joe et même le rassurer sur le fait qu’on ne supprimera pas ses autres partitions, le cas échéant.

2. Allez sur le site de Radio-Canada et essayez d’écouter la radio en direct et trouvez une vidéo de la télé et essayez de l’écouter.

3. Un détour par YouTube pour voir si vous pouvez regarder les vidéos en Flash.

Si vous arrivez à tout faire cela sans recourir au forum de votre distribution pour savoir comment installer ce qui manque, le test de « Joe Bleau » est positif.

Des trois distributions essayé jusqu’ici dans mon bac à sable seul Freespire passe le test presqu’à 100 %. L’installation devrait être plus claire sur la partition.

J’espère revenir de temps à autre avec mes autres essais.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *