Un grand changement…

Une curieuse coincidence, j’ai franchi la barre des 100 billets sur mon carnet presqu’au même moment où je fais un nouveau changement dans ma vie professionelle. Je laisse l’Infobourg vous en parler.

La section « Logiciel libre » de mon carnet devrait s’enrichir rapidement 😉

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Un grand changement…

  1. Bravo pour ton nouveau poste.

    Quant à :
    « La section « Logiciel libre » de mon carnet devrait s’enrichir rapidement 😉 »,

    c’est à la condition que la société GRICS te laisse en parler sur un blogue. Tout le monde sait très bien qu’ils ne sont pas très « actifs » dans le non-formel et que, dorénavant, tes propos seront associés à cette entreprise.

    En espérant que tu puisses y changer quelque chose sans avoir à trop te censurer !
    Gilles

  2. André Cotte dit :

    Je crois que tu es trop pessimiste, Gilles. Faut pas oublier que je suis recruté, justement pour parler du logiciel libre. Ce nouveau travail, je le vois comme un nouveau défi, et comme tu le soulignes, le défi ne sera pas qu’à l’extérieur 😉

    En espérant que tu continueras à me lire… 😉

  3. Pessimiste? On verra.
    Je vais te donner trois exemples et, quand tu auras rencontré tes nouveaux patrons, j’aimerais t’entendre relativement à ces cas.
    1- Cyberfolio : C’est un produit libre qui, tout le monde le dit, est de loin supérieur (malgrés ses faiblesses) au portfolio Grics. Pourras-tu en faire la promotion si tu juges que ce produit peut rendre des services à certains de vos clients?
    2- Cyberpif : Lorsque tu seras en poste, ouvre ce « dossier » à la société. Et viens nous en reparler ici…
    3- Bulletin informatisé. J’ai développé une alternative libre au bulletin GPI. Comme pour le Cyberfolio, SELON vos clients, crois-tu que tu pourrais suggérer ce bulletin comme choix si tu crois qu’il est mieux adapté?

    Le problème de la GRICS et de sa crédibilité est là : ils écrasent les alternatives libres s’ils jugent que ça rentre en compétition avec ce qu’ils font.

    Bien sûr que je viendrai te lire mais j’aurai mon filtre « GRICS » en lisant tes billets !

    J’espère que tu pourras faire évoluer les choses… !

  4. André Cotte dit :

    Tes questions m’interpellent de deux façons.

    La première c’est d’en parler dans le cadre de mon travail. Jusqu’ici, je n’ai pas l’impression que je devrai me censurer au point de nier l’existence de produits libres concurrents.

    La seconde c’est de pouvoir porter un jugement sur les produits concurrents. Il sera probablement difficile que je proclame c’« est de loin supérieur au […] de la GRICS ». Entendons-nous pour dire que le plus loin que je pourrai aller, sera de dire c’est aussi bon que le produit de la GRICS 😉 D’ailleurs, pour avoir vendu du logiciel pendant plus de 17 ans, je sais que le meilleur produit pour l’un est souvent le pire pour l’autre. En matière d’outils, le jugement de l’ouvrier est roi.

    Pour conclure, disons qu’il est trop tôt pour répondre correctement car je suis encore à Carrefour pour une semaine… Dans quelques mois, j’y verrai plus clair.

    Merci de prendre le temps de m’exprimer le fond de ta pensée, cela m’aidera sûrement dans mon futur travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *