Une fable de George Orwell

Les francophones pensent systématiquement à 1984 quand on nomme George Orwell, les anglophones de leur côté pensent plutôt la Ferme des animaux, une fable sur l’URSS.

Je viens d’en terminer la lecture (moins de 150 pages), et je ne puis que le recommander même si vous ne connaissez rien à l’histoire de l’URSS. Une belle réflexion sur la façon dont les dirigeants ont tendance à usurper le pouvoir qu’on leur donne et à trahir les intérêts de leurs commentants.

Merci à l’émission Indicatif présent qui m’a mis sur la piste de cette lecture. Un autre effet positif de la Bibliothèque virtuelle de l’émission.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Suggestion de lecture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une fable de George Orwell

  1. Ah, ça je vais me laisser tenter! J’avais aussi remarqué dans la Bibliothèque d’Indicatif présent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *