Une question de coût, ou un coup fumant

Je paraphrase un peu Benoît qui disait que le libre ce n’est pas qu’une question de coûts. Il disait aussi « Si c’est une question uniquement de coûts, pas de problèmes, « ils » vont s’arranger pour ne plus que ça n’en soit une. » Tu as raison Benoît.

La nouvelle suivante : « Windows à rabais lancée au Brésil » le prouve. Une contre-offensive de Microsoft qui espère équiper le nouvel ordinateur à bas prix que le gouvernement veut offrir à la population. La concurrence? Devinez ? Linux, bien sûr! Le plus désolant c’est qu’on va donner un Windows à rabais mais tronqué de plusieurs de ses fonctionnalités.

Benoît a raison, si nos seuls arguments sont les coûts, la bataille sera rude.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une question de coût, ou un coup fumant

  1. Le Brésil est ainsi devenu le premier pays de l’hémisphère Ouest à recevoir la version moins dispendieuse XP Starter Edition, qui ne laisse utiliser que trois programmes à la fois et qui présente une résolution graphique moins poussée que l’originale.

    C’est une farce ou quoi? 🙂
    Tant qu’à y être, on pourrait peut-être sortir une version light de Office qui permettrait uniquement de faire des additions dans Excel et d’utiliser un maximum de trois voyelles par document Word!

    Heureusement que le ridicule ne tue pas!

  2. André Cotte dit :

    Le ridicule ne tue pas mais la puissance économique des grandes multinationales, oui!

    Parions que le Brésil va plier. On aura deux PC pas cher, l’un avec Linux et l’autre avec XP Starter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *