Vendre du libre pour le propager?

Voilà l’idée de Michael Robertson, l’initiateur de Linspire (ex-Lindows), une distribution Linux vendu dans les grandes surfaces aux États-Unis.

Il s’explique dans une de ces dernières Michael’s Minutes intitulée Moving from Geekland to the Mainland with CompareSoft.

Il réapplique aux logiciels libres la recette de Linspire, vendre un produit essentiellement gratuit.

J’attends vos commentaires. Personnellement, l’idée me séduit.

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Logiciel libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *