Mon ami Jean-Pierre prend sa retraite

Docteur Jean-Pierre Hamel
Le docteur Hamel avec son hibou sculpté.

Je devrais dire, « mon médecin de famille prend sa retraite ». Mais après plus de 30 ans de « vie commune », je le considère vraiment comme un ami. Je m’attendais à sa retraite, mais cela reste quand même un événement important.

Nonobstant le fait qu’il me faudra attendre que le système de santé me trouve un nouveau médecin, je perds la richesse d’avoir un médecin qui détient mon historique de santé depuis plus de 30 ans. On minimise souvent l’importance de ce suivi. Pour l’hypertension, le diabète de type 2, entre autres, cet historique est irremplaçable.

Revenons-en plutôt à Jean-Pierre, un médecin exceptionnel. Quand ta pharmacienne te dit « Vous êtes chanceux d’être suivi par le docteur Jean-Pierre… », tu réalises ta chance. En fait, je ne l’ai pas choisi, il avait hérité de mon dossier en reprenant la clientèle d’un médecin qui partait à la retraite.

Chaque fois qu’il ouvrait la porte de son bureau à un ou une patient(e), il le faisait avec un grand sourire engageant et un bon mot. Comme si chacun de ses patients étaient un ami personnel. Une fois dans son bureau, il commençait toujours par s’enquérir de notre vie. Souvent, il se rappelait d’une conversation de notre précédente visite et y faisait allusion.

Jean-Pierre savait vous expliquer la nature de votre maladie et le pourquoi du traitement proposé. Un sacré pédagogue, toujours capable de trouver la comparaison ou la métaphore qui nous permet de mieux comprendre. Je me souviens encore de ses explications sur le foie qui ramasse du glucose au cas où on en manquerait dans la nuit.

Jean-Pierre a été honoré par le magazine Le Médecin de famille canadien. On le décrit comme un chanceux. Jean-Pierre est fils de médecin, il est resté attaché à la nature qu’il a connu enfant à Sept-Îles. Le printemps et l’automne, il prend des vacances de pêche ou de trappe (sa façon de chasser). Il fut greffé du rein en 1999 suite à une maladie découverte dans son enfance. La chance ou je devrais dire l’amour lui a donné l’un des reins de son épouse. Il en était fier. Il m’a souvent dit, à la blague, quand je me plaignais de prendre trop de pilules, « quand tu en prendras autant que moi, on en reparlera ». Ce qui me clouait le bec pour un bon moment!

Mais le plus important, et il protesterait que non, c’est qu’il m’a probablement sauvé la vie … en me faisant perdre un rein. Je vous raconte. Lors d’une visite de routine, je lui dis qu’il me semble avoir un léger creux à droite de mon abdomen. Il me tâte consciencieusement puis décide que mon foie est difficile à localiser ce jour-là Du coup, il me dit, on va te faire passer une échographie pour voir s’il y a quelque chose. Je vous rappelle que je n’avais aucune douleur, juste un petit creux à peine perceptible. Quand les résultats sont arrivés à son bureau, il me téléphone. Je suis surpris et demande ce qu’ils ont trouvé à mon foie. Oublie le foie, me dit-il. On a trouvé une masse suspecte sur ton rein gauche. Une grosse masse… Bien sûr la masse était une tumeur cancéreuse. Avec son humour habituel, il me dit, je pourrais te suivre pour l’ablation de la tumeur, mais ce n’est pas ma spécialité même si j’en ai un qui vient d’ailleurs. De plus, ajoute-t-il c’est bientôt le moment de mon voyage de pêche ce qui te retardait pour les soins. Il me confie alors au soin d’un urologue. On m’a fait l’ablation du rein pour se débarrasser de la tumeur et… je suis encore bien en vie. Voilà pourquoi je dis que je lui dois la vie. Sans cette échographie, je serais probablement mort de cette tumeur.

Je termine en souhaitant à Jean-Pierre une retraite heureuse, remplie et surtout en santé.

Merci mon ami.

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Mon ami Jean-Pierre prend sa retraite

  1. Rolland Hallé dit :

    Bonjour André

    Notre fille et son mari avaient le même médecin que toi. Il était leur médecin depuis plusieurs années.

  2. André Cotte dit :

    Ils vont certainement te confirmer que c’était un excellent médecin de famille. Je perds beaucoup.

  3. Suzanne Cotte dit :

    Un très beau témoignage! Je te souhaite un autre bon (ou bonne) médecin de famille.

  4. Carole Damato dit :

    Je suis entièrement d’accord avec vous, M. Cotte. Quelle détresse … la pandémie que ne finit pas et maintenant nous perdons notre extraordinaire médecin de famille ! Je suis une patiente de Dr. Jean-Pierre Hamel depuis plus de 30 ans. C’est un médecin exceptionnel. Il est des plus professionnel, consciencieux, nous apporte toujours de très bons conseils, à l’écoute de nos inquiétudes et/ou questionnements, très délicat, fait toujours preuve d’antipathie, simplifie les termes médicaux, merveilleusement coordonné avec les spécialistes et prend le temps nécessaire avec ses patients; c’est tout en son honneur ! Bref, un plus que bon médecin hors de l’ordinaire ! À vrai dire, je ne crois aucunement pouvoir trouver un autre médecin qui arrivera à la hauteur de Dr. Hamel. Je profite de cette tribune afin de transmettre à Dr. Hamel mes plus sincères félicitations pour cette retraite fort méritée ! Je lui souhaite beaucoup de bonheur et de santé pour vivre pleinement cette nouvelle étape de la vie des plus agréable ! Je remercie chaleureusement Dr. Hamel, et ce du plus profond de mon coeur, de m’avoir soignée et guérie pendant toutes ces années ! Carole Damato.

  5. André Cotte dit :

    Merci pour votre témoignage. Je crois tout comme vous qu’il sera difficile à remplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.