Je l'avais dit… que votre musique était en danger

J’ai déjà mentionné les « risques » des DRM. Je viens de tomber sur un cas concret bien documenté. Lizez attentivement, car cela vous arrivera, un jour ou l’autre, de perdre vos biens légalement acquis à cause de la voracité de l’industrie du disque.

Ne négligez pas les mises en garde sur les pochettes de vos CD. En effet, il n’y a pas que votre musique légalement acquise par téléchargement qui est à risque. Personnellement, après en avoir acheté un, je boycotte tous les CD avec DRM.

Ma musique légale en téléchargement vient toujours d’eMusic où on ne se sert pas de DRM. Ils ont un million de « tounes », provenant toutes de « label » indépendants. Même Analekta du Québec commence à y mettre des CD en vente.

Ajout au billet 2 jours plus tard.

Des exemples de plus
Les DRM, ces systèmes qui vont brouiller définitivement les utilisateurs avec leurs fournisseurs de culture et d’informatique

Les majors du disque vous souhaitent un joyeux Noël

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *