STM : de la folie furieuse. Qui va les arrêter!

Il y a déjà plusieurs années que je dénonce le prix excessif du stationnement incitatif du métro Angrigon.

Or voilà! que cette année encore… augmentation d’un dollar pour la place de stationnement. On est rendu à 11 $ pour 3 heures ou plus. Qui dort au gaz, la ville ou la STM.

Parallèlement à cela on imprime et distribue à grand frais des feuillets nous incitant à délaisser l’auto pendant les travaux sur l’échangeur Turcot. On nous y indique l’augmentation des autobus et de la fréquence de leur passage.  Réveillez-vous, le coût cela compte aussi dans nos décisions. Quand on ajoute 11 $ au prix du passage pour le métro, cela commence à inciter pas mal moins.

Le tarif excessif mène à l’équivalent d’un no parking Image provenant de Pixabay

J’ose espérer que cette année on va réagir. Sinon on sera à 12 $ l’an prochain. On me dira que 11 $ ce n’est pas très cher pour un parking. Wow! c’est un parking incitatif. Un parking qui devrait nous inciter à délaisser notre auto pour le métro. Un parking qui a pour but de désengorger le centre-ville.

Il devrait être absolument gratuit sur présentation de notre titre de transport. Mettons qu’on pourrait s’accommoder de 5 $, et encore!

Partagez votre indignation sur les médias sociaux.  Voici un hyperlien raccourci pour le partage.  https://wp.me/p8hxR-iR

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Divers, Opinion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à STM : de la folie furieuse. Qui va les arrêter!

  1. Denise Cotte dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Le SPVM ne comprend pas le sens du mot « incitatif ». Ça doit être complètement repensé.

  2. Marcel Cotte dit :

    Triste que ton opinion si bien développée et juste ne soit pas plus partagée.

    Je suis tout à fait d’accord avec elle.

  3. Andre Cotte dit :

    Cette semaine, j’ai eu la chance d’en parler à mon conseiller d’arrondissement. Il ne semblait pas être très outré de la chose. Pire il m’a appris que certains au comité sur le transport à de la ville songent même à augmenter les tarifs pour financer le transport en commun. Je lui ai dit que ces conseillers étaient fou braque.

  4. Ghislain Laframboise dit :

    ** Le problème du stationnement incitatif à Angrignon.

    Tous d’abord, il faut comprendre le stationnement gratuit ça n’existe pas ! Car il faut bien le construire et l’entretenir et ces coûts sont absorbé par les propriétaire et locataire autour des stationnements. Le coût du stationnement est refilé par la suite dans le prix des articles que les utilisateur achètes dans les commerces. Dans le cas Un stationnement subventionné(pour être gratuit) est par définition très utilisé surtout près d’une station de métro qui est très achalandé. À Laval, Au métro Montmorency, les 738 places sont pleine à 6h30 du matin. C’est pourquoi un expert de la tarification des stationnement aux États-Unis Donald Shoupa propose de garder les stationnement à 85 % de capacité afin de permettre un certain jeu pour permettre aux gens de stationner dans le stationnement c’est pour cela qu’on doit ajuster le prix du stationnement en fonction de ce ratio. Exemple si le stationnement est vide c’est que 1 ) Le coût du stationnement est trop chère ou b) si il est gratuit, c’est de l’espace perdu qui pourrait être récupérer à d’autres usage. Si que le stationnement est à plus de 85 % d’occupation c’est que le stationnement n’est pas assez cher. Il faut augmenter légèrement les prix afin de retrouver un certain équilibre.

  5. André Cotte dit :

    Belle réponse de politicien M. Laframboise. De beaux concepts qui ne répondent pas au problème évoqué.

    La question c’est « ces stationnements ont-ils pour but d’inciter à prendre le métro? Oui ou non? » Si oui, admettez que 11 $ c’est anti-incitatif. Le reste, on veut pas le savoir. On est tous assez intelligent pour savoir que cela coûte de l’argent de construire un stationnement. La question c’est « qui doit payer pour le stationnement, les services publics (taxes de tous) ou l’usager? » Si on veut inciter la réponse est claire, l’usager doit payer le moins cher possible, pas l’inverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.