Wikipédia, assez sérieux pour La Presse

Paul Roux, chroniqueur à La Presse (chronique Mots et actualités) a cité, en référence, par deux fois, Wikipédia dans une chronique intitulée « Tsunami ou tsunamis? ». Je suis désolé de ne pouvoir faire un lien vers l’article, la consultation des archives du journal nécessite un abonnement. Sortez vos vieilles Presse, c’était dans le numéro du 16 janvier dernier.

Paul Roux n’est pas le dernier venu, il est l’auteur du « Lexique des difficultés du français dans les médias ».

De l’eau pour le moulin de Patrice Létourneau qui discute justement sur son carnet de la fiabilité de Wikipédia.

Pour ceux, parmi vous, qui voudrait en discuter avec M. Roux, j’ai trouvé son adresse courriel sur CyberPresse. paul.roux@lapresse.ca

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans Culture libre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Wikipédia, assez sérieux pour La Presse

  1. De l’eau au moulin, effectivement ! 😉
    Merci André !

  2. Sur le site de cyberpresse, en date du mardi 11 janvier 2005, il y a cette chronique de Paul Roux où il cite Wikipédia :

    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/index.php?ids=MTQ1&idss=Mjc3&id_a=ODg2ODQ1

    Je n’ai pu vérifier s’il s’agissait du même texte que celui de la version papier du dimanche 16 janvier 2005, mais ça semble correspondre…

    Toujours au sujet des Tsunamis, il y a aussi eu Radio France Internationale qui a fait référence à Wikipédia :
    http://www.rfi.fr/actufr/articles/061/article_33227.asp

  3. André Cotte dit :

    Il s’agit bien de l’article du dimanche 16 janvier. Depuis, j’ai entendu, à la radio, une autre explication de la différence entre tsunami et raz-de-marée 😉

    Faudrait voir si Wikipédia à raison 😉

    D’après la radio, le tsunami c’est le phénomène physique (l’onde de la vague) et le raz-de-marée serait la conséquence sur les côtes (inondation, etc.). Dans ce sens, un ouragan peut produire des inondations sur la côte, donc un raz-de-marée.

    Merci pour le lien vers Radio-France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *